Économie circulaire : face à la frilosité de la future loi, les acteurs se mobilisent

L’avant-projet de loi du gouvernement sur l’économie circulaire en date du 15 janvier a « fuité » dans la presse. Résultat ? Ce lundi 4 février plus d’une vingtaine d’associations, réseaux et entreprises acteurs de l’économie circulaire ont adressé un courrier au Premier ministre pour lui demander de revoir à la hausse les ambitions du gouvernement sur l’économie circulaire. Ils estiment en effet que l’avant-projet de loi en date du 15 janvier qui a « fuité » dans la presse, ne permet pas en l’état de répondre aux principaux enjeux : la préservation des ressources et la réduction des déchets à la source. Ils dénoncent une rédaction approximative des 6 articles du projet de loi et le principe du recours massif aux ordonnances. Les signataires proposent une dizaine de mesures qui conditionnent, selon eux, la réussite de la loi économie circulaire. Ces mesures concernent notamment la gouvernance des filières REP et des éco-organismes, la destruction de tous les invendus et biens en état d’utilisation, la lutte contre le plastique, l’instauration d’une fiscalité circulaire en faveur de la réparation et du réemploi, un fonds de soutien au réemploi ainsi qu’un véritable droit à réparer. Cette loi économie circulaire doit être enfin la première loi écologique d’envergure de ce quinquennat.

Courrier Edouard Philippe -… by on Scribd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut