« Comment Cuba survécut au pic de pétrole » (…. et pas nous?)

C’était en 2006, il y a douze ans… Ce documentaire montre comment Cuba a réagi à l’effondrement de l’Union Soviétique en 1990 et la réduction de 50% de son importation de pétrole. Durant trois voyages à Cuba, Morgan Faith a eu l’espoir que l’expérience Cubaine puisse servir à une réflexion à propos de comment survivre le pic du pétrole.

À Cuba, l’effondrement de l’Union Soviétique a été suivi, par ce qu’ils appellent « la période spéciale ». Les temps étaient durs – le Cubain moyen a perdu 14 kg, et il y avait des pannes fréquentes d’électricité. Ce pays a en effet connu une pénurie de pétrole comparable à celle qui frappera inévitablement le monde entier à moins qu’on ne la prévienne par des changements immédiats et radicaux dans les habitudes de consommation de l’énergie.

Mais ce que le documentaire révèle, c’est que les initiatives locales et nationales ainsi que les valeurs d’entraide et de coopération ont permis aux Cubains d’affronter cette crise de façon satisfaisante. Le peuple cubain a su faire preuve d’une solidarité exemplaire qui l’a rendu capable, entre autres exploits, de transformer complètement son agriculture en une dizaine d’années. Les tracteurs et les fertilisants russes avaient en effet permis à Cuba, dans le cadre de sa révolution verte, de se doter d’une agriculture plus industrialisée encore que celle des États-Unis, produisant de grandes quantités de sucre destiné l’exportation et important une forte proportion de sa nourriture, 50% de son riz par exemple.

Ce documentaire montre les développements de l’agriculture urbaine sur les toits de La Havane, de la permaculture, la transition pour la ferme organique, la force motrice animale partout dans le pays, et l’utilisation accrue des énergies renouvelables.

Aujourd’hui, (en 2006) le pays est autosuffisant et après avoir redécouvert les vertus de la petite ferme privée et celle du jardinage urbain, il exporte des spécialistes de l’agriculture biologique dans le reste de l’Amérique latine.

L’équipe américaine qui a tourné le film « Le pouvoir des communautés », lequel relate l’histoire de la réaction cubaine à la pénurie de pétrole, a voulu démontrer que c’est seulement en suivant l’exemple des Cubains, en faisant preuve des mêmes qualités, que les populations des autres pays du monde, à commencer par celle des États-Unis, pourront trouver une solution heureuse aux problèmes résultant du manque de pétrole.

Depuis la situation politique de Cuba a changé. L’économie de marché et la propriété vont être reconnue par la Constitution. Espérons que les Cubains auront la sagesse de poursuivre ce qu’ils ont mis en place par obligation. De notre côté, rien ne change, nous continuons à consommer, toujours plus. Business as usual…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut